L'enfant dans la lune est un enfant qui va bien !

L'enfant dans la lune est un enfant qui va bien

J’ai écris ce livre sur les enfants dans la lune pour répondre aux interrogations de leurs parents. Car ceux-ci sont bien malmenés par la société actuelle qui ne conçoit pas qu’on puisse aimer penser par soi-même.

“Tête en l’air” ? Mais n’est-ce pas le début de l’inspiration ?

Vous en avez tous fait un jour l’expérience : se dégager de l’ambiance du moment pour suivre une idée qui émerge en soi se révèle souvent un lieu d’inspiration. C’est à ces moments-là qu’émerge en soi une nouvelle idée, l’évidence d’un choix sur lequel notre “raison raisonnante” ne parvenait justement pas à éclaircir la situation. Nous avons tous besoin de ces instants de vacuité.

Au delà du charme, l’agacement !

Bien sûr, nous trouvons notre enfant dans la lune tout à fait charmant. Il est si inventif et même pur dans son goût pour l’imagination. Nous sommes même souvent très indulgents envers son peu d’appétence pour l’intendance, les choses matérielles, etc… Cela passe encore à la maison. Mais une fois scolarisés , les enfants dans la lune se font rappeler à l’ordre par l’enseignant. “votre enfant est tout à fait agréable en classe, sauf qu’il ne m’écoute pas”.

La farandole des salles d’attente

Et c’est ainsi que vous devenez, avec votre héroïne ou votre héros, un-e abonné-e des salles d’attente de psys le mercredi après-midi. Mais pourquoi votre enfant plane-t-il ainsi ? Tout le monde se penche doctement sur la question. Pratiquement toujours, quelques euros en moins dans votre poche et tant d’heures gâchées en vain, il vous sera annoncé que votre enfant va plutôt bien, voire très bien (merci !). Il vous sera suggérer qu’il est TDAH, (trouble de l’attention avec ou sans hyperactivité). Dans votre for intérieur, vous répondrez : “sans hyperactivité, quand je songe à tout ce temps qu’il passe tranquille dans sa chambre !!!!”.

J’ai donc préparé ce livre en pensant à vous. Parce qu’il y a quelques pistes que vous devez connaître. parce qu’il y a des chemins à découvrir.

Accompagner avec gentillesse, mais avec un peu de fermeté

A l’heure où de multiplie les ateliers de créativité et d’innovation, pourquoi tuer dans l’oeuf une belle imagination et une capacité innée à lâcher prise ?

Mais peut-on être en permanence hors sol ?!!

Voilà, il faut trouver un juste milieu. Et c’est ce que je vus propose dans “Rose à la plage, les enfants dans la lune”. Bonne lecture !

Trouvez
Rose à la plage

Dans votre librairie
la plus proche
ou sur le Web

Par ici...

Contactez l'auteure

par là...

Venez papoter !

(bientôt en ligne)

par ici